Bienvenue cher visiteur.teuse. Sur Yo-Ganesh, la livraison est toujours offerte sans minimum d'achat. Namasté ! :)

Shiva, le dieu des yogis

Publié par Jean-Paul ADOLLE le

Shiva, le dieu des yogis

Connu comme le dieu de la destruction, Shiva possède en réalité de nombreux attributs positifs et préserve à sa manière l'univers. Il n'est pas seulement un guerrier ou un ascète, il est aussi un protecteur des hommes.

Si vous pratiquez le yoga, peut-être aimerez-vous en savoir sur Shiva ?

Symbologie du dieu Shiva dans l’hindouisme

Facilement reconnaissable même chez les non-initiés en yoga, Shiva est d'une importance absolue dans la cosmologie hindoue. Le dieu Shiva est l'un des trois éléments essentiels de la Trimurti et l'épine dorsale du courant shivaïte, la branche de l'hindouisme qui considère Shiva comme l'être suprême.

Ses origines sont extrêmement anciennes et avant d'être appelé Shiva, il est apparu dans sa forme rigvédique sous le nom de Rudra, un dieu extrêmement puissant et orageux.

Mais des traces de Shiva existent également en Sibérie, sous le cercle polaire arctique.

Hindouisme : Shiva et la Trimurti

Shiva, tel que nous le connaissons aujourd'hui, trouve sa définition classique dans les Puranas et les Tantras où il assume le rôle de destructeur dans la Trimurti qui comprend Brahma (le créateur) et Vishnu (le conservateur).

Ce que nous appelons destruction est plutôt une réabsorption des formes, oscillant entre les deux aspects de la réalité : celui où les formes sont explicites et celui où elles sont implicites, permettant ainsi un renouvellement progressif et une évolution constante.

Shiva et Shakti

Dans les Tantras nous voyons Shiva non seulement associé aux deux autres éléments de la Trimurti mais accompagné de Shakti, il accepte d'être non seulement un ascète mais aussi un mari exemplaire. Dans ce couple divin appelé Shivashakti dans l’hindouisme, Shiva représente l'aspect masculin de l'Absolu.

Shakti, l'énergie créatrice, donne forme à ce que Shiva conçoit et, en fait, Shiva est le seul à pouvoir l'arrêter lorsqu'il perd le contrôle en se transformant en une entité destructrice comme Kali ou Tara.

Hindouisme : les principaux, symboles du dieu Shiva

Mais comment reconnaître le dieu Shiva parmi toutes les autres divinités ? Il se présente généralement sous deux aspects : Yogishwara et Nataraja.

Dans le premier, il est le Seigneur du yoga et s'assied pour méditer, dans le second, il est le Seigneur de l'immortalité et danse sur le dos de la mort.

Mais il existe une autre forme qui représente Shiva de manière beaucoup plus synthétique : le lingam, un rocher de forme phallique (parfois une montagne).

Shiva est généralement représenté avec une peau bleue mais en réalité elle serait grise à cause des cendres, symbole de l'impermanence des formes. Il a le troisième œil ouvert, en fait les Vedas le désignent comme "celui qui a trois yeux". Il chevauche très souvent un taureau, Nandi.

Shiva se distingue facilement par le croissant de lune dans ses cheveux, telle une couronne d'immortalité. Il porte sur lui des chapelets (Rudraksha) pour rappeler sa nature ascétique. Lorsqu'il danse, il porte un tambourin, le damaru, avec lequel il dicte les rythmes de la création et de la destruction. Le trident, trishula, est peut-être le symbole le plus célèbre de Shiva.

← Article précédent


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.