La livraison vous est offerte sans minimum d'achat ! Profitez des PROMOS, cumulables avec les coupons !

Et si on parlait de votre sommeil ? Mal dormir est plus dangereux que vous ne le croyez !

Publié par Yaaza Ma le

Et si on parlait de votre sommeil ? Mal dormir est plus dangereux que vous ne le croyez !

Dormir est essentiel pour la santé et de nombreuses études peuvent le confirmer. Pourtant près d’un français sur 3 manque de sommeil. Vous avez sûrement entendu dire qu’un bon sommeil permet d’éviter la fatigue durant la journée et les pertes de concentrations, en vérité un bon sommeil vous apportera bien plus et surtout vous évitera de nombreux soucis de santé.

Jeune femme se reposant allongée dans l'herbe, au milieu de fleures violettes, mauves

Le rôle de base du sommeil est de :

  • Nettoyer le corps en éliminant les toxines
  • Recharger les stocks d'énergie
  • Stimuler les défenses immunitaires
  • Relancer les processus de mémorisation
  • Harmoniser nos humeurs
  • Favoriser notre bien-être
Bébé dormant paisiblement dans un panier avec un bonnet lapin et un doudou lapin en laine

    Tout ça en une seule nuit. Et si le sommeil est aussi bénéfique, un manque de sommeil peut être lourd en conséquences sur le court comme le long terme.


    Comme vous l’avez compris le sommeil permet de régénérer le corps dans son intégralité. Un mauvais sommeil ou un manque de sommeil empêche le corps de se régénérer comme il devrait et l’affaiblit. Vous serez donc plus sujets aux maladies, et pas juste un rhume.

    Jeune femme se prenant la tête dans ses mains, fatiguée, stressée, désespérée, dépitée

    Le manque de sommeil peut :

    • Augmenter les risques cardiovasculaires.
    • Diminuer les capacités physiques et intellectuelles : Un manque de sommeil qui empêche à votre corps de régénérer ses cellules risque de favoriser l’apparition de blessures liées au sport. Le manque de sommeil fait diminuer les capacités de concentration et de l’attention. Il peut s’accompagner de troubles amnésiques pouvant entraîner des accidents de la route, des licenciements… 
    • Affecter votre moral et votre humeur. De manière générale lorsque l’on passe une mauvaise nuit, les symptômes s’en ressentent dès le réveil. On est irrité, de mauvaise humeur et fatigué pour la journée. A répétition le manque de sommeil peut entraîner une forte anxiété voire même de la dépression.
    • Affecter votre mémoire et la concentration, liée à la baisse des capacités intellectuelles, le manque de sommeil risque d’altérer vos capacités et votre attention, ce qui, comme dit plus, peut entraîner de graves accidents.
    • Faire apparaître des troubles alimentaires, en ne dormant pas assez les niveaux de leptine peuvent diminuer fortement. Cette hormone est chargée du contrôle de l’appétit et en diminuant les niveaux de l’hormone de la faim (ghréline) eux augmentent. Vous donnant envie de manger à une heure ou un moment ou vous ne devriez pas.

    Autant dire que ce ne sont pas de simples effets négatifs. Le manque de sommeil est réellement dangereux pour la santé.

    Homme énervé, hurlant, nerveux, tendu. Photo en noir et blanc
    Mais comment faire pour mieux dormir ou tout simplement s’endormir ?

    Pour mieux dormir vous pouvez :

    Limiter tout ce qui est caféine et nicotine

    La nicotine est un stimulant qui empêche de dormir, tout comme la caféine. Il faut donc penser à éviter tout ce qui est thé, boissons sucrées, cafés et chocolats avant d’aller dormir car une fois dans votre lit vous n’arriverez pas à fermer l’œil, et même si vous y arrivez, dites-vous bien que la caféine peut dérégler vos cycles circadiens, résultant en un mauvais sommeil.
    En revanche ne vous privez pas d’une bonne tisane avant de vous coucher. Les tisanes disposent d’effets calmants qui vous aideront à bien dormir.

    Éviter l’alcool

    La même chose avec l’alcool. Même s’il permet de s’endormir plus facilement il réduit considérablement la qualité du sommeil et pour cause il ne garantit pas un sommeil profond, ponctuant vos cycles de sommeils par de nombreux réveils. L’alcool étant nocif pour la santé, même si vous dormez comme un bébé, votre corps lui ne se repose pas et doit lutter contre l’alcool pour l’éliminer de votre corps. En terme physiologique il considère l’alcool comme un poison et cherche avant tout à l’éliminer, ce qui prends plusieurs heures, pendant lesquelles votre corps ne se régénère pas.

    Évacuer les tensions de votre journée

    Se mettre au lit en étant énervé(e) ou contrarié(e) peut nuire à votre sommeil, assurez-vous d’aller -vous coucher une fois que votre tête est reposée. Pour cela vous pouvez vous prendre une dizaine de minutes avant de vous coucher pour méditer, écouter de la musique, lire ou écrire. Faire une activité qui vous repose la tête vous aidera à mieux vous endormir.

    Faites du sport

    Le sport c’est comme une pilule magique qui permet de régler beaucoup de problèmes quotidiens. Le sport vous aide à établir un équilibre corps / esprit, il vous aide à reprendre confiance en vous, à vous dépasser, à vous sentir forts et fortes et invincibles, il vous donne le goût de l’effort et du travail mais aussi, il vous aide à mieux dormir. L’activité sportive stimule la production d’endorphines (l’hormone du bonheur), se coucher avec le corps plein d’endorphines aide à mieux dormir. Par contre, ne faites pas du sport juste avant d’aller vous coucher sinon vous aurez du mal à trouver le sommeil, mais quelques heures avant, en fin d’après-midi, peuvent aider.

    Enfin, créez-vous une routine

    Si vous avez du mal à vous endormir le soir et que vous vous réveillez tout le temps fatigué(e) et jamais à la même heure, en d’autres termes quand votre sommeil fait du yoyo, il peut être intéressant d’établir une routine de sommeil. Vous lever et vous coucher tous les jours à peu près à la même heure vous aidera à régler votre horloge biologique et vous aurez ainsi moins de mal à vous endormir et à vous coucher.


    Partager ce message


    ← Message plus ancien Message plus récent →


    Laisser un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.